CPU ⬜ Carré Petit Utile

  • Programmes
  • Interviewes
  • Chroniques
  • Chercher
  • Suivez-nous !
  • Extrait de l'émission CPU release Ex0094 : Crie si tu sais… I.

    J'ai acheté une imprimante.
    J'ai toujours eu besoin d'une imprimante. On ne sait jamais ce que l'on va imprimer avec : sa facture d'électricité, les photos des petits neveux, une lettre anonyme ou une chronique de radio… Mais ce que je ne savais pas, c'était ce qui allait arriver avec cette imprimante : en le branchant sur mon ordinateur; j'ai invoqué accidentellement un démon. CUPS, le démon de l'imprimante.

    CUPS est un programme maléfique qui tourne en tache de fond sur mon ordinateur.
    Je l'ai malencontreusement invoqué le jour où j'ai branché une imprimante sur ton ordinateur. J'ai beau avoir lu des manuel en démonologie et en informatique, mais non, impossible de s'en passer pour imprimer.

    Et il me tourmente, il s'attaque à moi avec des tortures subtiles et d'autres disgracieuses.

    Tiens, quand je lance une impression, des fois, ce n'est pas ce que j'ai demandé qui sort, mais des pages blanches, avec une dizaines de caractères d'une mangue inconnue imprimées dessus.
    Quand je cherche à savoir pourquoi, on me parle de subtilités entre PCL et Postscript. Moi, j'en sais rien ! Sinon qu'il vient de me vider une demi-ramette de feuilles, et que certaines sont inutilisables car souillées de ces symboles cabalistiques !

    Au prix de la ramette, j'en ai abattu des forêts sans le vouloir ! Maintenant, je me tiens prêt à débrancher la prise électrique au cas où, à ouvrir la bête, et aller chercher la feuille qui se serait coincé entre ses rouleaux.

    Mais s'il n'y avait que ça ! Même quand l'impression se déroule correctement, erreur ! Il me fait d'autres tortures, d'une subtilité démoniaque.

    Des fois, il a décidé que mes CV devaient être imprimés en format paysage, alors que c'est un portrait. Un CV est un portrait ! Il le sait bien, mais il a décidé de voir large pour moi, et pas très profond comme expérience, puisque le chapitre sur mes expériences techniques étaient parties en page 2, celle que les recruteurs ne lisent jamais…

    L'autre jour, je me suis rendu compte que mes documents sentaient le souffre. Oui, le moindre de mes courriers avaient cette odeur. J'ai longtemps cherché pourquoi et j'ai vu d'étranges reflets sur les feuilles imprimés. J'ai découvert en utilisant une lampe à UV de petits joints jaunes parsemés sur mes documents. J'ai longtemps cherché, il n'y a aucun paramètre pour les enlever. J'ai même retiré la cartouche de jaune, les points étaient toujours ajoutés à l'impression.
    Alors évidemment, je m'en suis ému, et j'ai trouvé aucune information sur le site du fabricant. J'ai demandé à l'assistance technique, ils m'ont répondu que c'est pour mon bien, car si jamais je perds mes papiers imprimés, on peut retrouver l'imprimante qui les a sorties. Mais les promesses des démons, on ne sait pas où elles peuvent vous mener…

    J'ai découvert qu'il vide un peu plus chaque jour les cartouches de la jet d'encre, soi-disant pour nettoyer les têtes d'impression, mais je le soupçonne de se faire un malin plaisir de me gâcher une encre qui vaut plus cher que l'or au poids.
    Et que s'il le faisait avec des millions d'imprimantes, c'est sûrement pour accélérer la destruction de la planète tout en accumulant de l'argent pour construire un nouveau temple à la gloire de l'infernale entité Et Wetpakaâr.

    Je croyais avoir acheté une imprimante qui docilement imprimerait les photos de mes neveux ou mon courrier du cœur à mon banquier... je me suis trompé... j'ai fait entrer un démon dans mon ordinateur.
    Et il ne serait pas le seul, entre le démon du son, celui du Wifi et enfin celui qui gère les sauvegardes.

    Je crois que mon ordinateur immaculé a été souillé et a perdu sa virginité, qui a été sacrifiée pour ouvrir je ne sais quelle porte des Enfers…

    J'ai peur.

    Et vous, avez vous confiance envers votre ordinateur, ou est-il habité de démons ?

    Auteur : DaScritch
    Photo : Demon printer from Hell, par Flip This House Off, D.R.

    Pièces jointes

    Aucun commentaire

    Ajouter un commentaire

    Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

    Haut de page