CPU ⬜ Carré Petit Utile

  • Programmes
  • Interviewes
  • Chroniques
  • Mots-clés
  • Chercher
  • Extrait de CPU release Ex0032 : Politisation du numérique.

    Bonjour à toi enfant du futur immédiat, Toi dont on aimerait croire que tu as suffisamment de jugeote pour ne pas avoir à te surveiller tout le temps dans la crainte que tu imprimes en 3D une bombe nucléaire.

    Entends-tu dans nos campagnes, rugir ces féroces échéances électorales ? il est clair que pour les présidentielles, les sujets concernant internet vont prendre une place inédite, et même de premier ordre. Des différentes lois de surveillance globales, celles sur la déradicalisation des forums de skyrock, la Loi sur le Numérique dont la consultation citoyenne a été superbement ignorée, en passant par la loi Création qui veut mettre de nouvelles taxes et barrières aux créateurs et l'absence de protestation à la surveillance de la NSA... Durant ce quinquennat qui n'en finit pas de mourir, on en a vu des crades et des moisies. Mais le retour de bâton pourrait arriver très très vite.

    Oui ! Contestons ! Militons ! Protestons ! Votons !

    Il faut dire que nous, citoyens d'un pays démocratique, nous en sommes actuellement à avoir bien plus peur de la police chargée de nous surveiller dans tous nos faits et gestures que des fanatiques qui veulent imposer leur mode de pensée obscurantistes.
    Et je ne parle pas que de ceux qui ne font foi que dans un vieux livre de fantasy : En ce beau mois de Juin 2016 par exemple, alors qu'on en est qu'au 23, le Congo a coupé internet le temps des élections présidentielles, afin et je ne rigole pas qu'il n'y aie pas de contestation sur l'issue du vote, l'Algérie a coupé internet durant les épreuves du baccalauréat pour éviter toute fraude par smartphone, et dans notre propre pays, les ayants droits de la coupe UEFA à déborder du vase, fait censurer actuellement les chaînes publiques Allemandes car elles diffusent les matches de football...
    Oui, les plus actifs à vouloir censurer internet sont ceux démocratiquement élus. Des gens hyper compétents, qui croient aux algorithmes débusqueurs de terroristes comme à la poudre de perlinpinpin à réduire le chômage.

    Pourtant, Qosmos et Amesys n'empêchent nullement les radicalisés à circuler librement sur nos territoires, et je ne parle pas que des hooligans Russes en service commandé d'émeutier. C'est à se demander pourquoi ces armes numériques sont dressées contre nous.

    Le texte complet est disponible sur le site de son auteur
    Image : Détail grossièrement agrandit d'un gif animé de campagne de La Quadrature Du Net. D.R.

    Annexes

    Ajouter un commentaire

    Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

    Haut de page