CPU ⬜ Carré Petit Utile

  • Programmes
  • Interviewes
  • Chroniques
  • Chercher
  • Suivez-nous !
  • Extrait de l'émission CPU release Ex0085 : Histoires de la cryptographie, 2ème partie : Le mystère d'Enigma.

    Bonjour à toi, Enfant du Futur Immédiat, toi qui te prépares à écrire des mots doux à l'encre sympathique… alors qu'on t'as déjà expliqué qu'il vaut mieux chiffrer que dissimuler !

    Nous ouvrons la deuxième partie de nos petites histoires de la cryptographie sur le théâtre de la Grande Guerre, un massacre industrialisé en Europe d'une ampleur inédite et terrifiante. Et pourtant, on va bientôt devoir la renommer Première Guerre Mondiale, car la suivante sera encore plus meurtrière.

    Cette guerre précède une période critique dans les technologies de chiffrement, car la cryptoanalyse va passer d'une spécialité littéraire à une spécialité mathématique. Ce ne sont plus les linguistes, les grammairiens, les amateurs de mots-croisés et les traducteurs qui permettront de casser les nouveaux codes, mais des mathématiciens, des ingénieurs, des électroniciens qui arrivent avec des outils logiques inédits. Ce ne sont plus les mots qu'on essaie de deviner, mais les faiblesses mathématiques ; la manière de lever le brouillard sur les messages adverses induira de nouvelles industries.

    Et on va vite créer des outils à casser du code.
    De la mécanique fine à l'électricité, les premiers calculateurs montrent une évolution de l'univers mathématique vers des applications industrielles. Ils vont donc très vite faire changer d'échelle la cryptographie et la cryptanalyse. De même, les outils logiques commencent à permettre des études globales sur ces matières, les faisant basculer de l'intuition sur les textes à de véritables objets mathématiques. Et on verra que là aussi, les conséquences seront surprenantes, jusqu'à profondément modifier l'avenir en créant des machines à la logique programmable.

    Mais je vais un poil trop vite…
    Revenons à cette passionnante partie de Des Chiffres et Des Lettres

    À ma gauche, Mademoiselle Anabelle LETTRES est une décrypteuse qui utilise encore les méthodes traditionnelles, à savoir essayer de deviner quel mot suit un autre.
    [LETTRES] - J'apprécie tout particulièrement le scrabble, les déclinaisons latines et j'ai une dictée de Mérimée dédicacée.
    À ma droite, Mademoiselle Claudia CHIFFRES utilise une méthode un peu plus nouvelle qui est une approche mathématique. Tout est bon : de l'usage des statistiques, jusqu'aux théories pour définir dans un espace mathématique les outils et théorèmes d'un sous-ensemble.
    [CHIFFRES] - Je kiffe le groupe Hilbert Space ; l'été prochain, j'irais voir Gödel en concert : il pousse les amplis à 11.

    [MJ] - Et c'est Mademoiselle LETTRES qui ouvre pour un tirage de.... lettres
    [MUSIQUE BED Des Chiffres et Des Lettres]
    [LETTRES] - Consonne
    [MJ] - N
    [CHIFFRES] - Transcendent
    [MJ] - π
    [LETTRES] - Voyelle
    [MJ] - U
    [CHIFFRES] - Ensemble
    [MJ] - 𝔻
    [LETTRES] - Voyelle
    [MJ] - O
    [CHIFFRES] - Complexe
    [MJ] - i
    [LETTRES] - Consonne
    [MJ] - C
    [CHIFFRES] - Constructible
    [MJ] - √2
    [LETTRES] - Voyelle
    [MJ] - E

    Ah ben oui, le tirage n'est pas facile.

    [MJ] Le temps est écoulé ! Mademoiselle Claudia CHIFFRES, votre réponse ?
    [CHIFFRES] - 7 lettres
    [LETTRES] - Pas mieux
    [CHIFFRES] - UNiCO𝔻E U, N, i, C, O, 𝔻, E
    [MJ] Unicode, unicode… alors non, il n'est pas rentré dans le dictionnaire puisqu'on en est encore à 1914. Je suis désolé, mais je ne peux accepter la réponse.
    [Le déroulé du jeu est racourci pour des raisons de tempo dans la blague]
    Une autre réponse, oui, Bertrand ?
    [BERTRAND] O / π = 2
    2 que je multiplie par N en base 26 = 28
    i² = -1
    28 + -1 = 27
    27 par √2 = 38,183766… environ, est-il élément de l'ensemble 𝔻 ? non
    Je n'ai donc pas de réponse.
    [MJ] Merci Bertrand.

    Mais revenons à nos messages codés.
    Si les bases théoriques existaient grâce à Blaise Pascal et Ada Lovelace, l'électromécanique va permettre à quelques startups de la mécanographie de se lancer dans la gestion de données, notamment IBM et Bull… Plus tard, la Seconde Guerre Mondiale va nous amener les technologies sur lesquelles vont se construire l'informatique.

    Enfant du Futur Immédiat, dans le jeu du chat et de la souris qu'est la bataille entre chiffrement et décryptage, nous allons totalement changer de dimension, alors que l'Europe commence à fourbir des armes mécaniques et chimiques pour un une nouvelle magnitude de massacre.

    Photo : Enigma militaire pour la marine allemande. Greg Goebel GVG/PD public domain.

    Pièces jointes

    Aucun commentaire

    Ajouter un commentaire

    Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

    Haut de page