CPU ⬜ Carré Petit Utile

  • Programmes
  • Interviewes
  • Chroniques
  • Chercher
  • Suivez-nous !
  • Extrait de CPU release Ex0013 : Hackers 20 ans après.

    Je comprends que pour Dascritch, le film « Hackers » a marqué un moment très important. C’était le moment quand les hackers sont devenu cools, et pas juste nerds.

    Mais pour moi, c’etait le film « War Games » que eu le même impact. Sorti en Juin 1983, à l'aube d'une nouvelle ère.

    Ce même été, j’ai passé une semaine dans un camp de l'ordinateur. Rappelez-vous : ce fut l'été avant que Steve Jobs nous a présenté le premier Macintosh. À cette époque, un ordinateur était une machine mystérieuse avec un écran vert. J’ai appris à déplacer un seul pixel sur cet écran.

    J’ai aimé le défi. Mais, le futur semblait loin, très loin. Et très limitée.

    Comme vous pouvez le deviner, je n'étais pas un garçon très populaire à 15 ans. La plupart de mes amis trouvaient bizarre qu'une personne perde son temps à essayer de comprendre un ordinateur inutilisable.

    Arrive « War Games »…

    Avec Matthew Broderick dans le rôle de David Lightman (avant de devenir « Ferris Bueller ») et Ally Sheedy dans le rôle de sa copine Jennifer Mack (elle jouera plus tard dans « St Elmo’s Fire »). David est un étudiant au lycée, intelligent mais sans motivation... sauf devant son ordinateur.

    Avec un ordinateur qui affiche seulement du texte en vert sur l'écran, comme celui que j'avais, David se confronte à un ordinateur militaire nommé WOPR (War Operation Plan Response). WOPR contrôle toutes les bombes nucléaires de la Nation. Et oui, l'armée américaine a mis l'avenir de l'Humanité dans les mains d'un engin avec un nom qui sonne comme un hamburger de Burger King *.

    WOPR utilise également le nom de Joshua. Joshua pose une question simple à David: « Shall we play a game ? » (« Si nous jouons une partie ? »). Une drôle de partie, le jeu s'appelant « Guerre thermonucléaire globale ».

    Sauf que le jeu est réel. David découvre ce juste à temps pour empêcher la troisième guerre mondiale.

    Effrayant? À l'époque, certainement. Mais pour un adolescent, pour un nerd, aussi excitant.

    Imaginez un tel pouvoir qui se retrouve dans les mains d'un adolescent solitaire parce qu'il a compris les ordinateurs. Un ordinateur qui a ouvert la porte à un monde nouveau, qui le relie à une grande aventure, depuis sa chambre.

    À ce moment, il semblait que l'avenir serait détenue par les nerds. Et les pirates.

    Maintenant que nous vivons dans le futur dominé par Google et Apple, où les nerds sont cool, il me semble bien que « War Games » aie atteint sa cible.

    * NdÉ : le vrai ordinateur du NORAD à l'époque se serait appelé BURGR (info non vérifiable), la blague était donc transparente pour les spécialistes de la question.

    Écrit par Chris O'Brien
    Illustration graphique : poster du film, issu de l'article « The Movie War Games IRL: An Interview With Kevin Mitnick  » sur killscreen.com

    Pièces jointes

    Un commentaire

    Ajouter un commentaire

    Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées. Votre e-mail ne sera pas affiché.

    Haut de page