CPU ⬜ Carré Petit Utile

  • Programmes
  • Interviewes
  • Chroniques
  • Chercher
  • Suivez-nous !
  • Extrait de CPU release Ex0022 : Les femmes dans la tech.

    Vendredi 4 mars, 14H30. Temps gris et humide sur l’espace mémoire. Faudrait savoir c’qui veut, le metteur en ondes Da Scritch. C’était une émission sans homme qu’il disait, et v’là qu’il exige un bulletin météo . « Tu vois, coco, pas dans le genre technique, mais techniquement dans le genre ». C’est pas un sujet, c’est un oursin. Quoi que tu racontes, t’es certain de raconter des sottises. Bon, je vais y réfléchir pendant le remplissage du lave-vaisselle.

    Vendredi 4 mars 15H30. Dépressionnaire et dépressive la zone, et le front est pensif. Après la vaisselle, deux tournées de linge. Et si je passais l’aspirateur… p’têt’qu’une idée géniale va venir.

    Vendredi 4 mars, 20H : état nébuleux stationnaire suivant une ligne Toulouse-Genève. « les tâches ménagères ne sont pas sans noblesse. Surtout lorsqu’elles constituent le premier pas vers des négociations fructueuses ». Pas moyen de la négocier, cette météo. Même après avoir resserré le siphon de la cuisine qui fuyait depuis 5 mois. Allez hop, je vais faire comme tous les mecs, m’anesthésier les neurones avec un film. L’attaque des tomates tueuses ou Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8ème dimension. Une nuit de sommeil et je fais tomber les signes comme à Gravelotte.

    Samedi 5 mars, 10H : Réchauffement climatique certain influencé par l’appel de la couette. Ben oui, quoi, c’est le week-end… « Allo, Marie ? toi qui a un DESS en sciences des réseaux, tu peux pas me dire ce que tu penses du rôle des femmes dans les nouvelles technologies ? » « Tu tombes mal, je m’occupe de ma fille »…
    Et si j’allais casser la croûte...

    Samedi 5 mars, 14H, deux cafés : Retour brusque d’un anticyclone nostalgique. Je me souviens de Thérèse Myers, la maman de Quarterdeck, celle qui a fait le reverse de Topview et de ses fichiers Pif. Je lui ai acheté ma première disquette de Deskview dans les allées du Comdex, en 85. Je me souviens de Gigabyte, codeuse Belge ; Pour ton « virus à entarter Graham Clueley et Bill Gates  », merci. Je me souviens de St Jude Milhon, sorcière du cassage d’algos de chiffrement, qui hurlait « Girls need modems ! » à l’époque du AT&C1&D2&K3, Fidonet et La Source. Je me souviens de Jerry Ellsworth, qui joue du fer à souder et de la réalité augmentée. Je suis loin d’avoir oublié Axelle Apvrille, Oona Räisänen… Mais bon, c’est pas avec du name droping que je vais tenir mes 3000 signes.

    Samedi 5 mars, 16H : Le gel de la situation s’est installé de manière stable, pas de débâcle prévue avant le printemps. Pas écrit une ligne non plus. Le développement, le hacking est-il sexué ou le devient-il s’interrogeait Helen von Oldenburg. Qui demandait également : Y’a-t-il un style de développement féminin. Ou plus directement, « Qu’est-ce que le cyberféminisme » ?
    Pour 14% des personnes interrogées, c’est une nouvelle marque de serviettes hygiéniques.
    7 % estiment que c’est quelque chose de sado-maso,
    9% croient qu’il s’agit d’une bicyclette pour femme,
    7% affirment le pratiquer tous les matins,
    21% entendent par-là maladie sexuellement transmissible….
    27 % n’en ont jamais entendu parler.
    Y’a du boulot.

    Samedi 5 mars, 19H et des brouettes : Situation aussi stationnaire que l’anticyclone des Açores. Mais c’est sacrément tempétueux du coté de Claudia Reich, une autre cyberféministe qui expliquait la nature binaire des différences entre sexes. Un, Zéro. Symbole phallique ou féminin, affirmation de l’être et du néant. Vas tirer une météo de tout ça. Il y a 10 sortes de personnes, les hommes et les femmes (et inversement). Procrastinons encore jusqu’à demain.

    Lundi 7 mars 18H30 : Précipitations. N’importe quoi pour éviter le marronnier Ada de Lovelace, de Lisbeth Salander ou de Trinity. Dans le genre fantasmatique, on fait difficilement plus machiste.

    Lundi 7 mars 20H : penser envoyer un mail à l’équipe CPU : Pas de météo cette semaine sur la techno-féminité, c’est pas un boulot pour un geek. On en reparlera dans 30 ans

    Auteur : Marc Olanié
    Illustration graphique : weird vintage photos of women in tiny miniskirts at huge old computers

    Pièces jointes

    Aucun commentaire

    Ajouter un commentaire

    Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées. Votre e-mail ne sera pas affiché.

    Haut de page