CPU ⬜ Carré Petit Utile

  • Programmes
  • Interviewes
  • Chroniques
  • Mots-clés
  • Chercher
  • Extrait l'émission CPU release Ex0065 : Dévisager.

    Bonjour à toi, Enfant du Futur Immédiat, toi qui adore gribouiller ton jeu de « Qui Est-Ce ? » pour essayer de me tromper, mais je t'ai à l'œil et j'ai vu ton air narquois.

    La biométrie est un art divinatoire.
    Si si, j'en suis totalement persuadé : la biométrie est un art qui tente de deviner le nom de quelqu'un en regardant une partie des sillons de ses doigts, la forme du visage ou l'odeur de son pet.

    Oui, parlons du péché mignon de la biométrie : être utilisée pour reconnaître quelqu'un a coup sûr en exploitant des indices peu probants en dehors de leur intégralité.

    Alors déjà qu'on croit reconnaître quelqu'un dans la rue et en fait, ce n'est pas lui. Enfin, moi, c'est ce qui m'arrive souvent, ce qui m'attire des regards méfiants ou amusés.

    Il se trouve que les maires de grandes villes veulent non seulement de la vidéo-surveillance partout, et sincèrement on se demande pourquoi, mais ils veulent aussi appliquer de la reconnaissance faciale sur toutes les images collectées. Pourquoi ? Peut être une volonté de régenter tout le monde ? Ou peut-être qu'ils regardent un peu trop les séries américaines ? Mystère, parano, et coup de gnôle ...
    […]

    À ce stade, à voir ton air interloqué à 78%, stupéfait à 22% et indécis à 98% selon les chiffres de la Police, tu dois te demander où je veux en venir... Donc je vais poser ici, là, deux questions, l'une découle de l'autre :

    • La Première Question est : Le visage est-il un identifiant fiable ?
    • Et la Deuxième Question est : Le visage est-il un bon mot de passe ?

    [… Le texte complet est disponible sur le site de son auteur]

    Photo : Face recognition (détail), Steven Lilley, CC

    Annexes

    Ajouter un commentaire

    Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

    Haut de page