CPU ⬜ Carré Petit Utile

  • Programmes
  • Interviewes
  • Chroniques
  • Chercher
  • Suivez-nous !
  • Extrait de l'émission CPU release Ex0083 : Distribution logicielle.

    Il existe deux catégories principales de distributions de système d'exploitation : celles avec un cycle de vie en version, et celles en rolling-release.

    Le cycle de vie en version à durée pré-déterminée fait qu'une distribution est maintenue pendant un temps précis.
    Par exemple, Ubuntu travaille sur un cycle de 2 ans pour ses distributions dites LTS (Long Term Support, support à vie longue). Une nouvelle version de LTS sortant toutes les années paires vers le mois d'Avril (ah ben tiens...). À côté des LTS, Ubuntu propose des distributions intermédiaires avec des versions tous les 6 mois, ces distributions un peu moins stables permettent de tester les nouveautés à venir sur les LTS. En général, durant le cycle de vie d'une version, les mises à jour comprennent les améliorations, parfois les nouvelles versions majeures des logiciels et bien évidemment, les mises à jours de sécurité.

    Une fois son cycle de vie normal terminé, en général juste après la sortie d'une nouvelle version, une version dépassée peut vivre une période de grâce : elle peut encore recevoir des mises à jour de sécurité, mais moins fréquemment. Néanmoins, il est fortement conseillé de passer à la version suivante au plus tôt.
    À l'heure actuelle, la version de distribution qui a connu la plus longue période de grâce fut Windows XP : commercialisée en Octobre 2001, retirée en Juin 2008 et qui n'a plus connu de mise à jour de sécurité publiques depuis Avril 2014. Néanmoins, certains très grands comptes ont payé fort cher pour avoir des mises à jour de sécurité jusqu'en Janvier 2016.

    Les distributions en rolling-release (qu'on peut traduire en publication continue) n'ont pas de cycle de vie limité. Leur mise à jour est donc constante, et donc de nouvelles versions majeures peut arriver pour tout logiciel à tout moment.

    C'est le cas pour Arch Linux, mais aussi pour Windows 10 : Microsoft pousse sa distribution grand public à des mises à jours très régulières. L'intérêt est d'éviter que le parc de machines soit zombifié car n'étant pas à jour, et aussi pour simplifier la maintenance de ses logiciels, n'ayant plus qu'une seule version à gérer. Mais si jamais l'ordinateur loupe quelques mises à jours, il peut arriver un grand saut de plusieurs versions majeures d'un logiciel, ce qui peut ne pas se passer proprement. Il est aussi fortement déconseillé d'utiliser une rolling-release sur un serveur en production, car une rolling-release peut se retrouver dans un état instable.

    Entre les deux stratégies de cycle de vie d'une distribution, c'est à vous de choisir entre un système d'exploitation avec confort parfois obsolète, ou des versions continuellement à jour avec des risques de plantage.

    Photo : disquette 5"¼ d'installation parodique de Microsoft Windows 8, #1/5972 . "pxhere" CC ? (auteur non crédité)

    Pièces jointes

    Aucun commentaire

    Ajouter un commentaire

    Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

    Haut de page