CPU ⬜ Carré Petit Utile

  • Programmes
  • Interviewes
  • Chroniques
  • Chercher
  • Suivez-nous !
  • Extrait de CPU release Ex0007 : Noms de domaines.

    Le métier de registrar consiste à fournir un service de location et de gestion basique de noms de domaines.

    On peut se démarquer soit par l'ancienneté, soit par les valeurs revendiquées, soit par l'intégration avec les services d'hébergement, soit par les services associés.
    Par exemple, 1&1 est un service assez ancien, mais décrié par son service client assez catastrophique.
    Gandi a pour slogan No bullshit, et revendique une certaine éthique et une facilité d'usage des services associés.
    OVH profite d'être le plus gros fournisseiur de services d'hébergements européens pour proposer à côté la gestion des noms de domaines.

    Nous avons eu l'occasion de rencontrer le patron d'une autre catégorie d'opérateur de noms de domaine : DSNimple n'a pas de locaux d'entreprises dédiés, mais met en avant sa présence à toute heure de la journée, et des outils simplifiés pour les administrateurs systèmes et des fonctions très avancées sur la gestion des DNS.

    Mais plutôt que mettre en avant leur discours commercial, on s'est posé la question du business de DNS, et du fait de travailler sans locaux dédiés, à quelques kilomètres de Carcassonne pour le patron.

    Un cadre qui change des, par exemple luxueux et cosy bureaux de Gandi.net, mais qui hélas, hors du superbe bar à fruits à l'accueil, ben point de salut dans les alentours, car en bord de XIIIème Arrondissement de Paris, le seul lieu convivial est un bar PMU à 100m, qui vous annonce d'entrée que votre commande doit être renouvelée tous les quarts d'heure. Bon, parait que la team bœuf loc-lac se régale dans le quartier...
    Pour ceux d'OVH, je n'ai point d'autre avis que leurs voisins de Roubaix, car il parait que régulièrement les salariés d'Ankama traversent le Quiévrain, histoire de se fournir en bière comme nous, les toulousaings allons nous fournir en clopes et alcools forts dans (ah oui, pardon, pas de marque) une principauté extra-communautaire sise dans les Pyrénées au cc-TLD en .ad...

    Alors, est-ce qu'un business délocalisé dans la cambrousse Française, avec des collaborateurs répartis à travers la planète et qui bossent de chez eux, peut-il assurer un service professionnel, de qualité, et surtout international ?

    Pour en parler, notre invité est Anthony Eden :

    Interview par DaScritch, Eugène Lawn et Myriam Chave, enregistré en Juin 2015 lors du 2ème Failcon Toulouse
    Crédit photo : Sebastian Hermida.

    Pièces jointes

    Aucun commentaire

    Ajouter un commentaire

    Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées. Votre e-mail ne sera pas affiché.

    Haut de page