CPU ⬜ Carré Petit Utile

  • Programmes
  • Interviewes
  • Chroniques
  • Mots-clés
  • Chercher
  • Extrait l'émission CPU release Ex0061 : Casseurs de briques.

    D'après le texte Générations casseurs : Titan

    Simultanément à Bolo, l'éditeur Titus sorti en 1989 un casse-brique aussi innovant et surprenant, imaginé par Paul Pamart.

    Là aussi, un casse-brique faisant-fi de la notion d'horizontalité. le joueur peut déplacer son espèce de batte carrée dans toutes les directions... mais cet espèce de viseur reste fixé au centre de l'écran. Le plateau de jeu est incroyablement grand, et demande une sacré réflexion pour y jouer : Une partie réduite est affichée à l'écran, et le point de vue se déplace par scrolling selon les mouvements de battes du joueur. Évidemment la balle sort de l'écran et va se perdre dans les immense niveaux. Il est même considéré d'une jouabilité très difficile, certaines briques et les monstres se déplaçant dans les tableaux n'étant pas forcément affectés par la balle, mais pouvant être létaux pour la batte.

    C'est aussi l'unique casse-brique de sa génération jouable qu'avec des périphériques binaires (joystick ou clavier, par opposition aux potards, paddles, souris et autres trackballs considérés comme analogiques).
    Le jeu est techniquement très abouti sur Amiga, Atari ST et le portage NES tente d'arriver au même niveau, mais montre le savoir-faire de l'éditeur français sur Amstrad CPC : malgré les limites de ce micro 8 bits, le jeu reprogramme le matériel graphique pour obtenir un défilement multidirectionnel absolument fluide, dans des tableaux gigantesques. Un exploit de développement assembleur.

    Illustration : Copie du jeu, depuis une copie archivée du site oldiz.free.fr, D.R.
    Fond sonore : gameplay, D.R.

    Annexes

    Ajouter un commentaire

    Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

    Haut de page