CPU ⬜ Carré Petit Utile

  • Programmes
  • Interviewes
  • Chroniques
  • Chercher
  • Suivez-nous !
  • Extrait de l'émission CPU release Ex0108 : Blog.

    Pour une fois qu'on parle d'un sujet littéraire, on va ouvrir la boite aux mots.

    Blog
    Le mot blog est la contraction du terme web log, un néologisme créé par Jorn Barger en Décembre 1997 qu'on pourrait traduire comme journal sur le web.
    Est un blog un site personnel constitué d'une succession d'articles (ou post en anglais), présenté dans l'ordre chronologique inverse.
    Hébergement
    Trois types d'hébergements sont possibles pour un blog, selon votre niveau de jeu :
    — En level easy, on a l'hébergement en SaaS (solution as a service) : vous utilisez un service de publication de blog comme WordPress.com, Over-Blog ou Blogger. Ce qui veut dire que vous êtes à la merci de tout changement sur la plateforme, comme Medium qui après un certain nombre d'articles lus demande un abonnement payant, ou lemonde.fr qui vient de laisser jusqu'à Juin 2019 aux blogs pour migrer avant suppression définitive ;
    — En level hard, vous avez l'hébergement en IaaS (infrastruscture as a service) : vous louez une instance serveur, par exemple chez OVH, Amazon Web Services ou FullSave, donc vous gérez le système d'exploitation, la base de données, les sauvegardes et les tentatives de piratage. Par contre, vous êtes seul maître à bord, après dieu. dieu étant le compte root sur la machine hôte de votre VM.
    — En level super player hard-core, vous êtes en auto-hébergement , le serveur est chez vous, derrière votre box ADSL. Donc vous avez un PC ou un Raspberry-pi, directement sur une prise électrique et à la merci de la moindre saute de courant ou gamin qui passe... pouf, y'a plus d 'site.
    Blog-roll
    Un blog-roll est une liste de liens favoris, en général d'autres blogs, qui est proposé au lecteur de votre site pour rebondir. D'ailleurs en début de cette émission, je vous ai fait un blog-roll des . Et si vous n'avez pas noté les liens, vous pouvez les retrouvez sur [toutes les pages de notre site]
    Commentaire
    La plupart des moteurs de blogs laissent la possibilité aux visiteurs d'un site de laisser un petit mot associé à un post. Un petit mot qui peut être une question, une précision ou une attention bienveillante dans l'espoir de motiver l'auteur du blog à continuer. La manœuvre d'écriture et d'envoi sont manuels, et le mot est en général modéré par celui qui gère le blog. [N'hésitez pas !]
    Trackback
    Le trackback, aussi dit rétrolien est un type de commentaire particulier, puisqu'il est laissé automatiquement par un blog à un autre blog pour lui dire Eh ! T'as vu ? À cette adresse, je parle de ton billet !. Le système est tombé en désuétude à cause du…
    Spam-comment
    Le spam-comment est un mot qui ne fait pas plaisir.
    Malheureusement, les blogs sont très très vite visités par des spammeurs qui tentent de faire de la publicité sur les sites d'autrui, sans contrepartie. Bref, c'est une pollution difficile à endiguer.
    Pour filtrer les spams, il y a plusieurs méthodes, plus ou moins heureuses :
    — Par exemple avec un captcha, un test de Turing souvent pas très accessible, mais aussi de plus en plus facilement cassé par des logiciels et des réseaux neuronaux. Il y a même des services en PaaS (Platform as a service) pour casser du captcha, qui avant utilisaient des opérateurs humains. Inutile de dire que la clientèle de tels services n'est pas recommandable.
    — Une autre méthode consiste à bloquer des plages d'adresse IP, mais des publicités malveillantes arrivent à envoyer du spam-comment à partir de navigateurs web infectés, ce qui finalement peut pénaliser les lecteurs.
    — La dernière méthode est de passer par des filtres mutualisés. Wordpress propose un service, Askimet, qui de part notre expérience, est plutôt efficace.
    Le spam par commentaire a obligé tous les services de blogs à n'accepter un commentaire qu'après validation, voire pour nombre de blogs malheureusement devenus très populaires, à carrément fermer les commentaires.
    Influenceur
    Un influenceur ou une influenceuse est un producteur de contenu qui a une influence sur un public, en général humain. Apparu en ligne d'abord via les blogs, les influenceurs sont maintenant plus sur Facebook, Instagram, Youtube ou dans les podcasts (ahem)…
    Un influenceur crée toujours un doute au bout d'un moment : A-t-il quelque chose à vendre ? Ses articles sont-il sponsorisés ? Car un influenceur peut aussi être une célébrité qui monnaie son audience pour en faire un métier.
    Comme Kim Kardashian ou Loïc Le Meur.
    Impression
    Comme le firent à leur époque les explorateurs, des personnalités politiques ou des écrivains, il est possible de faire imprimer son journal personnel sur du papier ou sur e-book.
    Les éditeurs prestigieux et les maisons d'édition de taille moyenne acceptent rarement les manuscrits de type blog, peut être plus les romans. Sachez que le secteur du livre est très encombré avec 200 nouveautés publiés par jour en France, et que présenter un manuscrit à des éditeurs est un vrai parcours du combattant.
    Mais attention, il existe un type d'éditeurs particulier qui accepteront systématiquement : les éditeurs à compte d'auteur, de petites maisons d'éditions qui seront ravies de vous éditer, si vous vous acquittez de frais d'édition et de relecture.
    Fuyez-les. Ces entreprises profitent de plumes novices pour vivre à leurs dépends. Des auteurs envoient des manuscrits, dont le contenu relève de l'édition d'égo ou vanity press, des gens qui nourrissent l'espoir d'être publié et paieront pour ça.
    Alors que le principe de base depuis un siècle est qu'un auteur ne doit pas payer pour qu'un éditeur édite son livre, l'écrivain a fait un travail, à l'éditeur de prendre en charge le sien.
    Il existe plusieurs moyens de repérer ce genre de situations :
    — D'abord en étudiant le catalogue publié par l'éditeur, s'il a des collections cohérentes,
    — En faisant des recherches sur son nom dans les forums d'écrivains,
    — et bien évidemment repérer si des sommes sont exigées pour la pré-production de votre livre.
    Sachez qu'avec l'imprimerie numérique, et notamment avec des copieurs industriels, il est possible d'imprimer les livres à l'unité et à la demande. Le Print on Demand permet de s'affranchir d'un éditeur professionnel et donc d'être en auto-édition à peu de frais. Évidemment, il faudra faire son propre travail de relecture, mettre en page son livre et préparer sa promo. Ce mode d'impression semble plus cher, mais il reste très intéressant en dessous de 1000 exemplaires. Qui plus est, certains imprimeurs se chargent aussi du e-commerce, de la logistique et donc l'envoi par courrier.
    Oui, parce que vous n'avez pas forcément envie de stocker des mètres cubes de vos mémoires chez vous… Surtout quand vous savez ce que vous avez mis dedans…

    Texte : DaScritch.
    Photo : Portrait de l'écrivain G. Lenotre en 1909, domaine public, via Gallica, Bibliothèque nationale de France, détail

    Pièces jointes

    Aucun commentaire

    Ajouter un commentaire

    Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

    Haut de page